Le serre-file

Un nouvel article un peu particulier vous est proposé aujourd’hui. Celui-ci se concentrera sur l’une de mes expériences personnelles en tant que bénévole sur une manifestation de trail-running. Plus précisément, au mois de Juin dernier lors du Tour des Glaciers de la Vanoise (TGV) au départ du petit village de Pralognan-la-Vanoise, un lieu magnifique. La mission qui me fut confiée fut celle de serre-file. Cet article pour vous raconter mon expérience.

Le rôle de Serre-file consiste à accompagner du début à la fin une ou plusieurs personnes en dernière position d’une pratique sportive organisée (ex: compétition), à fermer la marche en quelque sorte. Le parcours ce jour là était de 30km et presque 1900D+ en plein coeur du Parc National de la Vanoise. Un tracé très montagneux avec un passage à 2677m.

Dans l’idée on ne sait clairement pas pour combien de temps on part, on a beau regarder les temps effectués par les derniers l’année passée, le trail n’est pas une science exacte, les conditions climatiques non plus. Ce jour là il faisait très chaud et beaucoup en ont souffert, les besoins en eaux furent importants. Les temps de course seront bien supérieurs. De 6h43min en 2017, en 2018 il faudra à la dernière concurrente 8h08min pour franchir la ligne d’arrivée.

Alors oui 8h peut sembler être une éternité, surtout lorsqu’on qu’on est pas dans un rythme qui nous convient mais l’environnement traversée durant les 30km que contenait le parcours était magique, varié et sûrement l’un des plus beaux que j’ai vu jusqu’à présent. Dans ce cas précis, le temps prend une tout autre tournure, on oublie le temps et on profite de l’instant présent, on intériorise notre rôle, notre but et on avance, lentement puis un peu plus rapidement, on court, on marche, on s’arrête et surtout on admire.

8h ça laisse le temps de discuter, d’échanger, d’en savoir plus sur les individus avec qui on partage le parcours, d’en apprendre davantage sur les motivations intrinsèques qui encouragent les gens à prendre le départ d’une épreuve comme celle-ci. Des réponses différentes émergent, toutes sont personnelles, légitimes et compréhensibles. C

e rôle de bénévole permet d’en apprendre davantage sur soi, sur les autres et sur cette si belle pratique qu’est le Trail-running. Une pratique accessible à tous ceux qui souhaitent se dépasser, se révéler, explorer de nouvelles capacités physiques et mentales, découvrir des lieux de prime abord inatteignables… Des motivations propres à chacun qui façonnent chaque week-end les pelotons des différentes compétitions, riches, de fait, d’un éclectisme fascinant.

Et vous, avez-vous déjà eu l’occasion d’être bénévole sur un événement ? Avez-vous déjà endosser le rôle de serre-file ? Si oui, quels enseignements avez-vous tiré de cette expérience ?

N’hésitez pas à aimer, partager, commenter, questionner si le contenu vous a plus et pour qu’un maximum de personnes puissent y avoir accès pour encourager le débat, les échanges et la réflexion!

                                                                   Alexandre Violle

“A vous de forger votre propre vision…”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *